Réaliser des activités d'ordonnancements avec LUPIX de STIMUL'ACTIV - Recette de crêpes

Les perspectives de travail ici tracées s’inscrivent dans une approche du développement d’un degré variable de l’autonomie des usagers.

 L’utilisation du robot n’est pas réservée aux personnes sévèrement dépendantes. Nous savons juste que le public dépendant que nous visons a du mal à interagir avec un objet numérique de type tablette : soit par manque d’intérêt, soit par manque de capacité de préhension. C’est dans cette optique que nous avons réfléchi à la solution robotique.

Pour en revenir à l’ordonnancement, cela peut être utilisé de diverses façons.

  1. Pour un usager souffrant de la maladie d’Alzheimer, LUPIX pourra stimuler sa mémoire à long terme : “Quel est l’ordre d’une recette que je réalisais plus jeune?” .
  2. Un usager atteint de TSA a besoin d’être organisé dans sa journée pour éviter d’être perturbé, le fait d’avoir des activités pour donner un ordre au moment de s’habiller, au moment de se brosser les dents, au moment de mettre la table, etc..

Ce sont des suites d’actions validées soit avec des codes ArUcos, soit en effleurant le haut de la tête du robot (où se trouve le capteur de validation : sur le front).

Les possibilités d’activités sont égales au nombre d’utilisateurs potentiels. Les images pourront être personnalisées en fonction de l’environnement de l’usager et à termes ce seront les aidants professionnels ou familiaux qui créeront des scénarios personnalisés à leurs usagers.

Retrouvez d’autres vidéos de cas d’usages sur la page de Lupix